Visite du réseau MIHARI et du GAPCM auprès du Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche

Ce Lundi 20 Août 2018, le Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, Augustin ANDRIAMANANORO, a reçu deux visites de courtoisie de ses partenaires, le réseau MIHARI et le GAPCM ou Groupement des Aquaculteurs et Pêcheurs de Crevettes à Madagascar.

 

L’entretien du Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, Augustin ANDRIAMANANORO, avec le réseau MIHARI, conduit par le Président National, EMOANTRA Hermany, et la Coordinatrice Nationale, RAKOTONDRAZAFY Vatosoa, était axé sur l’adoption d’un projet de décret sur la mise en place d’une zone de pêche exclusive pour petits pêcheurs. Le réseau MIHARI a soutenu la nécessité d’adopter un cadre de travail solide qui définit les droits et les devoirs de tous les acteurs de la pêche, notamment ceux des petits pêcheurs, tout en défendant l’intérêt de rassurer les intérêts des pêcheurs industriels. A cet effet, le réseau propose une approche collaborative et inclusive ainsi que le respect des aspects techniques de la filière. Le Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, Augustin ANDRIAMANANORO, a pour sa part souligné « l’importance de mettre en œuvre une pêche responsable qui répond aux besoins de la génération présente et qui ne lèse pas ceux des générations futures ». De plus, « il faut également investir dans l’éducation et la sensibilisation de tous les acteurs de la pêche, ainsi que l’adoption des mesures d’accompagnement » a affirmé le Ministre pour que cette « pêche responsable » soit un « levier du développement durable pour Madagascar ».

 

Quant à la rencontre du Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, Augustin ANDRIAMANANORO, avec les membres du GAPCM, le débat était orienté sur l’importance primordiale de « protéger et préserver l’or bleu malgache, qui possède une notoriété sur le plan international, si l’on ne ce cite que le Label Rouge et le Label Bio des Crevettes malgaches ». Les filières pêche et aquacole étant des filières sensibles, le défi est de collaborer ensemble pour atteindre un objectif commun, la protection et le développement de cette ressource renouvelable. Le Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, Augustin ANDRIAMANANORO, a mis en exergue la nécessité de se tourner vers l’océan qui possède un potentiel gigantesque (potentiel économique, social et environnemental), à l’instar d’autres pays pour ne citer que l’Afrique du Sud. Mais pour atteindre cet objectif, il faut œuvrer ensemble pour l’effectivité d’une pêche responsable.

Plus d'actualités