Conférence de presse sur le Forum National MIHARI

Né de l’initiative de plusieurs entités publics, privés, nationaux, internationaux et créé en 2012, le réseau MIHARI ou  “Mitantana Harena an-dRanomasina avy eny Ifotony” regroupant actuellement 150 communautés, intégrées dans 64 associations réparties dans les zones côtières de Madagascar œuvre dans la gestion des ressources marines de  ces zones côtières. Le réseau a effectué son forum national du 27 au 31 juillet 2017 à Taolagnaro. Afin de rendre public les résolutions de ce forum, le réseau MIHARI a organisé à la salle de réunion du MRHP à Ampandrianomby, une conférence de presse le jeudi 17 août 2O17. Sous l’égide du Directeur Général des Ressources Halieutiques et de la Pêche, assisté du Directeur du Cabinet, de Mme la Coordinatrice du réseau MIHARI, du staff du MRHP, de plusieurs représentants des ONGs, des pêcheurs et des journalistes, la conférence de presse est axée sur la  lecture des résolutions du forum suivie de la séance de questions/réponses.

 

Le Directeur Général des Ressources Halieutiques et de la Pêche, représentant Monsieur le Ministre retenu pour d’autres obligations urgentes, et après avoir rappelé la place des pêcheurs au niveau national, les efforts déployés par le réseau MIHARI et la vision et stratégie du MRHP dans l’amélioration de la condition de vie de la population côtière, a déclaré ouvert la conférence de presse du réseau MIHARI.

   

Quant à Mme la Coordinatrice du réseau MIHARI, elle a remercié le MRHP d’avoir toujours soutenu les initiatives du réseau qui fut prouvé dernièrement par le parrainage de ce forum à Taolagnaro. Puis elle a expliqué les raisons de la tenue du forum vu les différents problèmes actuels des pêcheurs pour ne citer de la diminution progressive des captures, de la concurrence avec les autres aspects de pêche (pêche industrielle, pêche au gros…), du non respect et /ou du non application des textes réglementaires…. Elle s’est donc adressée au Ministère de tutelle de se pencher sur les déshyderata des pêcheurs issus de ce forum.

Il fut incombé au Président National du réseau MIHARI, en la personne de Monsieur EMOANTRA Hermany, un pêcheur du sud-ouest, de relater deux des trois résolutions prises lors du forum. Il s’agit respectivement de la première et de la troisième résolution portant sur « l’officialisation et mise en œuvre des Dina en matière de gestion des ressources naturelles » qui comporte 19 points  et  « la création d’un droit de pêche communautaire exclusif sur la bande littorale » composée de 8 souhaits.

 

Monsieur Eric de Nosy be, représentant les pêcheurs du nord, a rapporté la deuxième résolution sur la « régulation des engins de pêche » avec ses 25 points s’adressant aux Autorités, aux bailleurs de fonds, aux ONGs d’appui.

Pendant la séance de questions/réponses, le Directeur Général des Ressources halieutiques et de la Pêche a adressé des messages aux pêcheurs, au réseau MIHARI et les différents ONGs de ne jamais véhiculer des informations non recoupées et/ou dénuées de toute authenticité et véracité. Il a exhorté que le MRHP et le Gouvernement possède sa politique propre en matière de développement durable de la pêche et de l’aquaculture et qu’il en faut toujours se référer. Il a terminé son intervention en promettant que les  souhaits des pêcheurs formulés dans ces 3 résolutions ont été transmis à Monsieur le Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pèche qui, avec son staff technique, étudieront toutes opportunités d’améliorations et de réalisations. Mme la Coordinatrice du réseau a promis de donner plus amples informations chiffrées sur la diminution des captures des pêcheurs dans chaque zone d’intervention par le biais des ONGs qui travaillent et font des recherches là-dessus.

ARR/SIE