Visite d’une délégation Turque auprès du MRHP

Le jeudi 03 août 2017 dans la matinée, une forte délégation Turque conduite par l’Ambassadeur, SEM Volkan Türc Vural a effectué une visite de courtoisie et de travail auprès du Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, Monsieur GILBERT François, à son bureau sis à Ampandrianomby.

Ce fut une réunion de travail car si Monsieur GILBERT François fut assisté de son Secrétaire Général et de son Directeur Général des Ressources Halieutiques et de la Pèche, SEM Volkan Türc Vural, Ambassadeur de Turquie à Madagascar fut entouré de 6 personnels techniques en plus de l’interprète. La relation bilatérale Madagascar / Turquie a été évoqué durant la rencontre. Cette relation qui n’a cessé de s’améliorer et a connu une nette progression, selon l’Ambassadeur. Cette amélioration résulte de la récente visite officielle de SEM le Président Turc Recep Tayyip Erdogan le 24 janvier 2017.

SEM l’Ambassadeur de Turquie a rappelé que son pays occupe actuellement la position phare en matière  de production et d’exportation de produits d’aquaculture en Europe et le 5ème rang dans le monde. Dans son allocution il a insisté que Madagascar possédant une forte potentialité en matière de pêche et aquaculture comme la longueur de côte (5000km/Turquie 3000km), plusieurs plans d’eau et surface aménageable en aquaculture et pisciculture, doit imbriquer le pas de la Turquie dans le développement du secteur pêche et aquaculture. Il a promis que la Turquie est prête pour accompagner Madagascar dans cette voie.

 

Aperçu de l’aquaculture et la pêche en Turquie (source photos, site internet Turquie) 

Monsieur GILBERT François, Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pèche de Madagascar lui a répondu que Madagascar par le biais de son Département doit profiter de cette aide de la Turquie qui nous permettra d’occuper la place de leader en aquaculture dans l’Océan Indien et même en Afrique. Il a souligné que notre développement rural, puisque la pêche et l’aquaculture appartiennent au monde rural Malagasy, a besoin de cette volonté de coopération commune pour pouvoir s’épanouir. En plus des financements de projets que nous devons soumettre au Gouvernement Turc, Monsieur le Ministre a insisté sur le transfert des compétences turques par le renforcement des capacités des techniciens et opérateurs Malagasy.

Les techniciens du MRHP ont rencontré les techniciens Turcs l’après-midi de cette journée en vue de  voir comment on va procéder pour la concrétisation de la coopération Turco-Malagasy en matière de pêche et aquaculture.

ARR/SIE