Madagascar renforce la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non règlementée

Un accord est signé ce 28 Mars 2018 entre le Gouvernement de Madagascar à travers le Ministère des Ressources Halieutiques et de la Pêche et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Il s’agit d’un projet d’appui à l’amélioration de la mise en œuvre des instruments internationaux tels que l’Accord de 2009 de la FAO sur les mesures du ressort de l’État du port et les instruments internationaux complémentaires de lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

La pêche Illicite, Non Déclarée et Non Réglementée (INDNR) entrave les efforts nationaux et régionaux de conservation et de gestion des stocks halieutiques et engendre une perte de plus d’un milliard de dollars par an sur la Zone Economique Exclusive (ZEE) dont l’espace maritime Malagasy et la région du Sud-Sud-Ouest de l’Océan Indien. Ne citant que pour la filière Thon, 20% des captures totales proviennent de la pêche INDNR.

La mise en œuvre de ce projet apporte des impacts positifs sur l’amélioration des moyens de subsistance, de la sécurité alimentaire des communautés côtière ainsi que la durabilité des écosystèmes marins locaux et la réduction des activités liées à la pêche INDNR.