Fermeture officielle des pêches et remise de 14 pirogues dans la Région Atsimo Andrefana

La fermeture officielle des pêches de type sardinelles dans la Région Atsimo Andrefana commence le 1er novembre 2018 pour prendre fin le 30 avril 2019. Le Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche Augustin ANDRIAMANANORO a présidé la cérémonie de fermeture qui a eu lieu dans les locaux de la Direction Régionale des Ressources Halieutiques et de la Pêche Tuléar.

Lors de son allocution, le Ministre a souligné l’importance du respect de cette fermeture de pêche. Pendant cette période de fermeture vient la saison chaude, une période qui favorise le développement des algues toxiques. Les poissons de type sardinelles mangent ces algues qui contaminent par la suite ceux qui les mangent. Conscient du danger qui vient pendant la saison chaude, le Ministère procède d’ores et déjà à une campagne de sensibilisation des pêcheurs et des consommateurs du danger que représente les poissons de type sardinelles pendant la saison chaude.

Les associations de pêcheurs ont apprécié la présence du Ministre car c’est la première fois dans l’histoire de la Direction Régionale Atsimo Andrefana qu’un Ministre préside la cérémonie de fermeture officielle des pêches dans la Région. A l’issue de la cérémonie de fermeture officielle des pêches de type sardinelles, le Ministre a procédé à la remise de 14 bateaux au profit des associations de pêcheurs de la Région. Ces bateaux mesurant chacun 7m de long, 70cm de largeur et 80cm de hauteur sont fabriqués en fibre de verre. Ils sont répartis auprès des 14 débarcadères de Tuléar.

Le représentant des associations de pêcheurs, Mr DADANY, a remercié le Ministre de cette action. Ces bateaux en fibre de verre augmenteront les productions des pêcheurs. Etant fabriqués en fibre de verre, ces bateaux leurs offres une navigation en toute sécurité.

Par ailleurs, le Ministre a émis son souhait d’implanter au niveau des débarcadères des installations frigorifiques pour le stockage des produits halieutiques ainsi que l’adduction d’eau potable. Le but étant de préserver la qualité des produits pour que ceux-ci suivent les normes sanitaires exigées tant par les exportateurs que par les consommateurs.


Plus d'actualités