Visite de l’ « Aquaculture d’Andranoanala »

Monsieur le Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche a profité de la descente à Vatomandry le 08 septembre 2016 pour effectuer une visite à une exploitation piscicole sise à Andranoanala à une dizaine de kilomètre au sud de Vatomandry en suivant la RN 11A.

dsc00024-sw dsc00027-sw dsc00033-sw

Cette exploitation, appartenant à un particulier qui n’est pas étranger à l’activité halieutique, s’étend sur une dizaine d’hectares et offre la particularité de présenter un typique aménagement de micro bassin-versant où l’intégration de différentes spéculations riment en harmonie. On peut y remarquer l’aménagement de tanety (culture et arboriculture), de pente et des bas-fond. Ces derniers y sont aménagés à la pisciculture allant de l’étang de géniteur au grossissement en passant par l’étang d’écloserie, de pré-grossissement.

  dsc00040-sw dsc00059-sw dsc00074-sw

Monsieur GILBERT François, Ministre des Ressources Halieutiques et de la Pêche, a loué les efforts déployés par le promoteur et sa famille pour en arriver à une installation piscicole de telle envergure. Il a souligné que de telle initiative mérite d’être encouragée et soutenue, car elle sert de modèle à tous les opérateurs désirant s’investir dans le développement du secteur aquacole.

dsc00050-sw dsc00062-sw dsc00067-sw

Notons que l’ « Aquaculture Andranoanala » puisque c’est son nom, pratiquant une pisciculture semi-intensive totalement BIO (provende fait maison sans additif chimique + fertilisation + technique et contrôle quotidien…) axe ses activités dans 3 types de productions qui sont:

• la production de poissons de bouche d’origine eau douce avec 2 espèces le Tilapia et la Carpe et dont la production annuelle atteint les 3 tonnes;

• la production de poissons d’ornement, la « Carpe Koï » dont l’élevage en aqurium et vivarium est très en vogue;

• le régénération des poissons endémiques menacés d’extinction comme le Paretroplus polyactis » appelé communément « Masovoatoaka ».

La rédaction souhaite « longue vie » et le plein succès à « Aquaculture Andranoanala ».

ARR/SIE